Comparatif assurance habitation

Nous avons fait le tour de différentes compagnies d’assurance commercialisant des assurances habitation. De cette façon, nous avons pu voir ensemble que, même si les contrats paraissent tous identiques au départ, il existe des disparités, et surtout en termes de coûts. Mais ce n’est pas tout, les garanties incluses ou en options, selon les formules des différents assureurs, brouillent parfois le jeu et la décision. Sans vouloir être méchant, c’est un peu voulu. Il serait trop simple de n’avoir à comparer que les montants des cotisations, le reste étant parfaitement équivalent partout.

Le comparatif.

Pour chaque compagnie, nous avons procédé de la même manière. Nous sommes partis sur un cas fictif, que nous rappelons ici :assurance habitation 20

Un adulte et un enfant vivent dans une maison (ou un appartement en rez-de-jardin) de 75 m² situé en Bretagne Sud. Il n’y a pas de garage, ni de véranda, mais un aménagement extérieur, sans dépendance ni piscine. Nous avons volontairement fait une évaluation haute de la valeur des biens autour de 60 000 € que nous couvrons à 100 %, dont 15 % d’objets de valeurs (tapis, objets d’arts, tableaux, mais ni bijoux ni argenterie). Nous souhaitons la garantie dommage électrique, étendue aux objets électriques si possible (ce n’est pas toujours précisé), ainsi qu’une garantie pour les extérieurs (en cas de tempête ou d’accident).

Sur les 10 compagnies que nous avons auscultées, du moins en ce qui concerne leur assurance habitation, deux d’entre elles ne nous ont pas permis de découvrir leurs prix. Le site de la BNP Paribas ne permet pas d’effectuer de simulation, et le simulateur de la Matmut semble défectueux. Nous ne pourrons donc pas classer ces deux compagnies. Comprenez bien que, bien que quelques différences subsistent entre les différents contrats, nous nous sommes placés au plus juste possible, pour pouvoir effectuer ce classement en fonction des primes annuelles. La demande faite dans chacune des compagnies est la même.

Le classement, pour les mêmes garanties (ou au plus proche) et selon le coût de l’assurance.

Tout en haut de ce classement, on trouve les spécialistes de l’assurance. Et cela ne surprend personne. D’abord, la MACIF fait grosse impression avec un contrat complet, dès les garanties de base, et un prix réellement en deçà de ses concurrents, un prix que l’on aimerait trouver plus souvent. Puis ensuite, suit un peloton, emmené par la MAAF, suivie, pour quelques Euros, de Direct Assurances, d’Amaguiz et de Generali.

assurance habitation 18Pour finir, la GMF est un peu décrochée, mais tire malgré tout son épingle du jeu, avec un contrat très complet, et très bien indemnisé. Le Crédit Agricole et ses options multiples suivent de près. La Banque Postale est quasiment hors concurrence avec un prix plus de deux fois supérieur aux cinq premiers de ce classement.

Il aurait été intéressant de connaître les coûts de la BNP Paribas et de la Matmut, mais ces deux compagnies souffrent d’un déficit de communication pour le coup. Elles n’apparaissent donc pas dans le classement ci-dessous. Notons quand même que ce classement ne reflète qu’une réalité tronquée. D’abord parce que nous n’avons fait la comparaison que sur un cas d’étude, et ensuite parce qu’il nous a été impossible de connaître et de comparer tous les éléments, comme le montant des indemnisations.

Toutefois, certaines choses ne trompent pas. Quand on voit certaines compagnies vendre la suppression des franchises en option, alors que cet élément peut, et doit, faire partie de la négociation, ce n’est pas forcément bon signe. Mais c’est peut-être là la différence de philosophie entre une société d’assurance mutuelle, et un groupe financier…

Le classement final :

MACIF : 171,24 €
MAAF : 207,89 €
Direct assurances : 213,74 €
Amaguiz : 217,26 €
Generali : 217,56 €
GMF : 235,62 €
Crédit Agricole : 236,64 €
La Banque Postale : 438,93 €