Avis assurance habitation MAAF

Un peu de la même façon que la GMF, la MAAF est une mutuelle d’assurance. A ce titre, elle a donc tout le loisir de proposer des contrats d’assurance habitation. Chose qu’elle fait depuis 1960 d’ailleurs. Et avant de décrypter le contrat d’assurance habitation de la MAAF, nous allons essayer d’en savoir plus sur ce groupe Français.

Qui est la MAAF ?

Au départ, la MAAF s’appelle en réalité la MAAAF, avec trois « A », car il s’agit d’une mutuelle d’assurance automobile artisanale de France. Elle fut créée en 1950 par messieurs Trioullier et Bérenger, sur le modèle de la MAIF, et avec son aide aussi. C’est en 1960, au moment de lancer son assurance habitation, que la MAAAF va perdre son troisième « A ». Les activités se diversifiant, le « A » d’automobile n’a plus sa place exclusive dans le logo de la société.

Depuis 2003, la MAAF a intégré la Covéa, comme les MMA et la GMF, formant ainsi la première société de groupe d’assurance mutuelle. Depuis 2005, c’est Thierry Derez, PDG de la GMF, qui est le PDG de l’ensemble. Selon les chiffres de 2012, la MAAF s’enorgueillit de plus de 2 300 000 contrats d’assurance habitation.

L’assurance habitation MAAF.

Comme pour les autres compagnies d’assurances, nous avons soumis notre cas au test du simulateur de la MAAF. Il faut dire que le assurance habitation 1formulaire est très complet, et s’affiche rapidement, au contraire de celui de Generali, très lent. Une fois que nous avons entré nos critères, c’est-à-dire, une maison de plain-pied en Bretagne Sud, de 75 m², avec un jardin mais pas de garage ni de véranda, pour un adulte et un enfant, nous voyons directement l’offre nous parvenir. C’est la formule intégrale qui s’affiche automatiquement. Elle comprend les dommages électriques, aussi bien au bien immobilier qu’aux appareils, la perte des contenus des réfrigérateurs et congélateurs, le remplacement en valeur à neuf, les vols et même les surconsommations d’eau dues à une fuite. C’est dire si elle est complète. En fait, nous nous trouvons sur la gamme la plus haute des formules de la MAAF, qui en compte trois ; intégrale donc, mais également initiale et classique.

De plus, nous avons bien fixé le montant total des biens à 60 000 € pour 9 000 € d’objets de valeur. Et le prix est fort intéressant : 207,89 €, soit moitié moins que la proposition de la Banque Postale, pour des garanties plus complètes… Toutefois, il nous reste à vérifier le montant des franchises.

Les franchises.

Et, à force de chercher partout sur le site, et même de lire intégralement les conditions générales du contrat d’habitation de 66 pages, nous avons fini par trouver le montant des franchises noté tout en bas du résultat de la simulation, en tout petit et surligné en orange. Et le montant est de 120 €. Soit, l’un des montants les plus bas proposés.

Pour résumer, on peut dire que le contrat d’assurance habitation se trouve dans le peloton de tête des assurances vues jusqu’alors. Des garanties complètes pour un tarif accessible et des montants de franchise assez bas. Pour plus de détails, vous pouvez vous rendre sur la page de simulation du devis, sur la droite de la page : https://www.maaf.fr/assurances/fr/p_92673/assurance-habitation.