Avis assurance habitation La Poste

L’ouverture à la concurrence des marchés postaux a eu une conséquence particulière pour La Poste. En effet, depuis le 1er janvier 2006, les activités postales et bancaires sont séparées. De fait la Banque Postale est née et tous les services bancaires classiques se trouvent désormais disponibles au guichet du coin. C’est le cas pour la banque, mais également pour l’assurance.

Ainsi, la Banque Postale distribue aussi des assurances habitation. Faisons donc le point.

L’assurance habitation la Banque Postale.

Le mode de fonctionnement du simulateur de la Banque Postale est encore différent de ceux vus jusqu’à présent. La Banque Postale ne nous impose aucune formule et tente de rentrer dans le détail le plus complet possible, afin de proposer un contrat qui soit en phase avec nos besoins réels. Nous avons donc repris ici notre cas : un adulte et un enfant, dans un appartement en rez-de-jardin de 75 m². Le logement est situé en Bretagne Sud, et nous décidons toujours de compter 60 000 € de valeur mobilière, dont 10 000 € d’objets de valeur. Bien entendu, nous intégrons, comme à chaque fois, les dommages électriques, et le vol…

assurance habitation 9A ce sujet d’ailleurs, il est toujours assez surprenant de constater que le vol ne fait que très rarement partie des garanties de base. C’est encore le cas avec la Banque Postale, qui nous propose cette garantie en option pour 13,70 € par an. La dommage électrique est facturée à 16,50 € à l’année et la garantie sur les extérieurs (que d’autres appelleraient le pack jardin) est à 55 € pour l’année !

Quoiqu’il en soit, maintenant que nos options sont cochées, voyons le prix. Et là, c’est la surprise. La très mauvaise surprise : 438,93 € !!! Alors que l’établissement bancaire jouit d’une réputation de banque la moins chère du marché, on peut constater que c’est loin d’être le cas au sujet de l’assurance habitation. C’en est même bluffant. Mais on a beau recommencer, il n’y a pas d’erreur. C’est bien le bon prix qui est affiché sur notre écran.

Les franchises.

L’originalité de la simulation, c’est qu’elle permet de choisir le montant de sa franchise, entre 120 et 240 €. Et l’écart de prix est d’à peine 40 € à l’année, faisant retomber le prix à 396,41 € l’année pour une franchise à 240 €.

Attention au niveau des prix affichés. Si vous réglez votre prime annuelle en une fois, il vous en coûtera donc le prix affiché, soit dans notre exemple, 438,93 €. Mais, si vous préférez réglez mensuellement, attention aux frais de prélèvements. Ici, les mensualités sont affichées à 39,87 €, soit un total de 478,44 €. Même ma voiture est assurée à moins cher ! Et cela fait quand même un différentiel de 40 €, rien que pour les frais de prélèvements. C’est le cas partout. Les fameux frais de prélèvements augmentent la note, mais heureusement, les proportions ne sont pas toujours à cette hauteur. On commence à comprendre comment la Banque Postale est parvenue à dégager 677 millions d’Euros de résultat net en 2014…

Quoiqu’il en soit, si vous désirez, vous aussi, effectuer une simulation pour voir de combien la Banque Postale est plus chère que ses concurrents, rendez-vous ici : https://espace-internet.labanquepostale-assurances-iard.fr/lbpweb/app/flows/devis/noah?execution=e2s1. Nous ironisons un peu, certes. Mais ce prix nous paraît tellement élevé…