Assurance résidence secondaire

Comme c’est le cas pour les résidences principales, les résidences secondaires ne souffrent d’aucune obligation légale en ce qui concerne les contrats d’assurance habitation. En d’autres termes, il est tout à fait possible de ne rien souscrire du tout… Toutefois, les résidences secondaires étant très peu occupées durant l’année, il est préférable de se prémunir financièrement des vols. La garantie contre le vol, c’est la base de l’assurance habitation pour les résidences secondaires.

Quelles différences entre un MRH classique et un contrat d’assurance habitation résidence secondaire ?

Pour résumer, les différences principales sont de l’ordre suivant :

  • Compte tenu de la spécificité du bien assuré, les garanties d’un tel contrat sont également spécifiques aux résidences secondaires ;
  • Il existe deux possibilités, deux manières de souscrire à une assurance habitation résidence secondaire ;
  • Beaucoup de clauses, notamment au niveau des franchises et des limites de garanties, sont également spécifiques à ce type contrat ;
  • Du fait de la particularité du bien, le coût est également… Spécifique…

Quelles sont les garanties de base ?

assurance habitation 27En premier lieu, il convient de se protéger du vol, de l’ incendie, du dégâts des eaux et autres catastrophes, naturelles ou non. Ce sont donc les garanties de dommages aux biens et contre le vol qui s’imposeront en socle de votre contrat d’assurance habitation pour une résidence secondaire. Ensuite, d’autres garanties ou extensions pourront venir compléter l’offre. Néanmoins, sachez qu’il n’est pas nécessaire de signer un deuxième contrat de responsabilité civile familiale, auquel cas il ferait doublon avec celui déjà présent dans contrat MRH pour votre résidence principale.

Comment souscrire ?

Il existe donc deux possibilités de souscrire à une assurance habitation résidence secondaire ; soit en optant pour une extension du contrat de la résidence principale, soit en signant un nouveau contrat spécifique. Rien n’interdit d’ailleurs de souscrire auprès de deux compagnies d’assurance distinctes et concurrentes. Les contrats MRH secondaire, ou Multigaranties vie privée, proposés alors, se révèlent souvent bien plus complets que les extensions de la MRH résidence principale.

A quoi faut-il faire attention ?

En dehors du coût, les principaux éléments de choix se résument aux limites des garanties. Que couvrent-elles réellement, et, dans le cas du mobilier par exemple, combien couvrent-elles ? Idem en ce qui concerne les objets d’art. Sont-ils couverts, et à quelle hauteur ? D’autre part, est-ce que le fait que vous coupiez votre compteur électrique quand vous n’êtes pas présent a pour conséquence de suspendre les garanties ? C’est souvent le cas. Il est donc primordial de bien vérifier les mesures à prendre en contrepartie des garanties. C’est le point qui semble le plus crucial.

A quoi est du ce coût plus élevé ?

Ce coût plus élevé, pour des garanties souvent plus basses, est surtout du au fait de l’inoccupation des logements. Ce qui crée un risque aggravé de vols pour les assureurs. Et la cotation de ce risque entraîne une prime plus élevée. Tout simplement. Et le constat est le même pour les autres garanties, notamment en cas de catastrophes naturelles. Au même tarif qu’un contrat d’assurance habitation de résidence principale, les garanties du contrat de la MRH secondaire seront beaucoup moins avantageuses pour vous… Y compris les garanties de base.